samedi 3 juin 2017

La Scène des Souvenirs - Kate Morton

Hello mes p’tits loups, je reviens aujourd’hui pour une nouvelle critique sur une lecture. Je vous présente La Scène des Souvenirs de Kate Morton.

Titre : La Scène des Souvenirs
Auteur : Kate Morton
Edition : Presse de la Cité
Prix : 22 € 50
Sortie : 04/04/2013
Nombre de pages : 571 pages
Synopsis : « 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend dans le Suffolk, au chevet de sa mère âgée. Dans la ferme de son enfance, la comédienne est assaillie par les souvenirs, et plus particulièrement par les images d’un après-midi d’été étouffant, cinquante ans auparavant. Partie se réfugier dans une cabane perchée dans les arbres afin de rêvasser tranquillement, Laurel, alors adolescente, avait vu sa mère poignarder un inconnu. Un événement que personne n’avait évoqué par la suite. Hantée par ce drame resté secret, Laurel décide de plonger dans le passé de sa famille. Elle trouve dans le grenier une photographie datant de la Seconde Guerre mondiale qui lui révèle l’existence d’une certaine Vivien…
À vingt-neuf ans, l’Australienne Kate Morton écrit Les Brumes de Riverton (Presses de la Cité, 2007), qui connaît un succès mondial. Les deux romans qui ont suivi, Le Jardin des secrets (Presses de la Cité, 2009) et Les Heures lointaines (Presses de la Cité, 2011), lui ont permis de confirmer son talent et sa place sur la scène littéraire internationale. »

Mon avis
Kate Morton est une de mes auteures favorites grâce à son roman Le Jardin des Secrets. La Scène des Souvenirs est son avant-dernier roman publié, il me semble et je l’ai reçu à mes 20 ans en septembre dernier.
      
Nous allons suivre Laurel Nicolson, une actrice anglaise. Alors qu’elle fait la lecture à sa mère mourante, elle découvre une photo de sa mère et d’une inconnue, datée de 1941. Laurel va alors se souvenir d’un événement passé en 1961. Quel est le lien entre son souvenir, sa mère et l’autre jeune femme sur la photographie ?

Ce roman nous livre une véritable histoire de famille sur plusieurs générations comme Kate Morton aime les écrire. Les personnages sont vraiment attachants et l’histoire est passionnante bien que je l’ai trouvé un peu lente. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans celle-ci car je ne voyais pas vraiment où l’auteure voulait en venir. Je ne trouvais pas vraiment la quête. Néanmoins, la quête finit par arriver au fur et à mesure de l’histoire ; au début, nous découvrons plutôt les personnages et ensuite, nous entrons vraiment dans la quête de ce qui s’est passé grâce aux souvenirs et aux passés de Dorothy, Laurel et Vivien. Et la fin n’en est que plus époustouflante et surprenante, elle laisse vraiment sans voix !
      
Ce roman n’est pas l’un de mes préférés de Kate Morton mais il est vraiment bien construit, plein de surprises, de rebondissement, de joies et de peines. Il est vraiment réussi.

Voilà pour mon avis ! L’avez-vu lu et aimé ? Si oui, pourquoi ? Dites-moi tout en commentaire.

Voici ma critique sur L'Enfant du Lac, un autre roman de Kate Morton : ICI.

Mathilde Littéraire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire